Ah quel Bien Ca fait Paris Carnet !

Publié le par lady flo

ardoise-ecolier-1.jpg
Il est de bon ton au doux pays des blogs de faire le compte rendu des soirées auxquelles on assiste. Ma première de Paris Carnet, était ma troisième soirée de blogueurs. Mon devoir du jour donc.
 Alors,  si les deux premières m’ont inspirées quelques doutes sur la légitimité de ma présence ( ainsi que quelques pages, pour le moment persos, du genre Lady Flo découvre le monde merveilleux de la blogosphère et les créatures qui la peuplent) ; Paris Carnet gagne le cocotier haut la main !
Un endroit comme je les aime , pas loin de chez moi ( je suis rentrée à pied). La possibilité de se nourrir d’autre chose que de nounours en guimauve et fraises Tagada (suis pas vraiment une sucrée, moi !) ; pas la moindre fashion-victim de 20 ans à l’horizon, et une ambiance chaleureuse.
J’ai taillé la bavette ( dans tous les sens du terme) avec peu de personnes, mais il faut savoir rester humble et ne pas présumer de ses forces. J’étais un peu étourdie par tous ces gens à connaître, ces petits groupes à intégrer, ces photographes acharnés. Bref j’ai eu l’impression d’ouvrir un bouquin aux premières pages alléchantes, avec une seule envie : le continuer.
Faut attendre janvier, oui je sais !

Merci à Nichevo pour m’avoir tendu la main et fait rentrer dans le cercle. Merci à Mel'O'Dye pour avoir mis des noms sur la plupart des visages croisés. Merci à Adrian pour sa fraîcheur et son sourire à tomber.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

lady flo 08/12/2007 17:56

Gamacé. Merci pour ta visite et sans doute à bientôt à l'assassin !Nichevo.Les Kdos que je préfère moi, se sont les bons moments. T'es-tu enfin sorti de ta compta ?

Nichevo 07/12/2007 19:06

Pas de problème!Paris Carnet, c'est pour tout le monde, sans distribution de "kdo", sans chichis, sans principes bien établis et c'est très bien comme cela.  

Gamacé 07/12/2007 14:42

C'est tout à fait ça !Je suis encore assez nouvelle aux Paris-Carnet, mon 1er remonte à septembre et je n'ai pas pu venir cette fois-ci, mais le ressenti de léger flottement/perte et "d'à l'aisitude" que je retrouve là me remette dans l'ambiance :o)