Un Café allongé

Publié le par lady flo




Notez, je vous prie, que j’aurais résisté longtemps avant de finalement céder sur un malheureux coup de tête hier soir dimanche, aux alentours de minuit.

Accepter de vous voir. En prendre l’engagement. Céder enfin à vos pressions incessantes.

Deux jours plus tard. Je m’en veux. Et à vous aussi pour avoir tant insisté, tant bataillé.
Je vous en veux d’avoir réussi à me convaincre. Je m’en veux quant à moi d’avoir cédé.

A mon arrivée au café où nous avions rendez-vous, j’ai été saisie par votre apparence.
Votre regard sur mes jeans troués ne m’a pas échappé, vous savez ? Mais reconnaissez que je vous aurais prévenu. Bourgeoise bohème alors que vous vous prétendiez ( avec raison) classique. Vous parliez de différences qui enrichissent. Moi j’avais l’impression de prendre un café avec un membre du gouvernement d’ailleurs c’est à cela que je devais vous reconnaître : Une ressemblance avec un ancien ministre.

Vous parliez bas, dans le brouhaha. J’avais du mal à vous suivre. Les fauteuils au ras du sol me donnaient un aperçu de votre calvitie naissante. Les pellicules envahissaient néanmoins vos épaules.
 Vous racontiez une ancienne rencontre . Une femme qui voulait être attachée à vous par vous. Comment vous lui aviez fait ce plaisir, alors qu’elle ne vous plaisait qu’à moitié.

J’aurais tout donné pour ne pas entendre votre phrase suivante :
-    Pour vous je le ferais volontiers !
Je me suis sauvée. Jetant sur la table quelques piécettes en règlement de mon café.

Mais voilà mes deux dernières nuits sont peuplées de cauchemars.
Je m’imagine nue attachée sur un lit par un membre du gouvernement et j’en ai assez !

Notez, je vous prie que ce mail fait office de réponse à votre précédent message.
Il ne sera donc pas nécessaire pour vous d’investir dans une nouvelle paire de menottes.



Ceci est ma participation au Sablier du Printemps 9. Amorce proposée par Samantdi



free music

Commenter cet article

samantdi 02/04/2008 14:26

J'aime beaucoup ! Très original !

lady flo 02/04/2008 14:47


Merci mais une grande part du mérite t'en revient. C'est ton amorce qui m'a inspirée !